Foire aux questions

Question : Les autres caisses de retraite payent les pensions dans les tous premiers jours du mois, et ce avec grande régularité, anticipant même parfois lorsqu’il s’avère que l’échéance tombe sur un jour férié. Pourquoi la CGP fait-elle preuve de plus de volatilité quant aux dates de mise en paiement du régime de maintien de droit (RMD) ou du régime supplémentaire (RS) ?
Serait-ce inspiré par une mesquine envie de gratter quelques jours de trésorerie ?

Réponse : Soulignons dès à présent une différence de taille : si la CGP paie à terme à échoir et cela pour une période de trois mois (c’est-à-dire qu’elle paye par avance 3 mois de retraite), en revanche l’ARRCO/AGIRC paie chaque mois… et à terme échu (une fois le mois écoulé).
L’approche on le voit est radicalement différente…
Par ailleurs s’agissant de la date de versement sur les comptes des retraités, d’une part la CGP pousse l’instruction des dossiers jusqu’au dernier moment afin de procéder à un maximum de nouvelles liquidations, d’autre part la CGP indique dans toutes ses communications que les pensions sont payées dans les « premiers jours du trimestre ». Elle répond donc parfaitement à ses engagements.
Et l’on voit bien ainsi, à la lumière de ces explications, que le procès en « gain de jours de trésorerie » ne tient pas…

Question : Texte de la question à compléter… ??
Réponse : Texte de la réponse qui reste à compléter et à remplacer par le texte qui est à venir… Texte de la réponse qui reste à compléter et à remplacer par le texte qui est à venir… Texte de la réponse qui reste à compléter et à remplacer par le texte qui est à venir… Texte de la réponse qui reste à compléter et à remplacer par le texte qui est à venir…

8 + 13 =