Notre volonté : sécuriser les primes à hauteur de 2 mois de salaire ; un maximum par rapport à l’ensemble des Caisses d’Epargne.

 

Et selon les résultats réalisés, disposer d’un potentiel jusqu’à 2,5 mois de salaire.

 

Les négociations ont abouti à :

 

  • Maintien du plafond à 14% dont la participation jusqu’à 3%,
  • Un coefficient d’exploitation net de risque « sécurisé »,
  • Un score NPS maitrisé sur les marchés Particuliers et professionnels.

 

La Direction nous a entendu et a révisé les seuils du score PNB / ETP révisés à la baisse.

 

C’est la garantie de la cohérence entre des objectifs réalistes et des attendus réalisables.

 

Et la répartition des enveloppes reste inchangée (60% sur le salaire 40% sur le temps de présence).

 

Avec la volonté de préserver nos acquis, nous avons agi pour construire point par point un accord qui cette fois mérite notre signature.