En moins de 48h et deux réunions d’instances, la question des conditions de travail et de la santé des salariés est revenue sur le devant de la scène en CEGEE. Les faits montrent une entreprise qui considère ses salariés comme une simple variable d’ajustement comptable. Mais le directoire s’en moque et continue de nier l’évidence. Pire, il propose de mettre en œuvre des organisations qui vont dégrader plus encore les conditions de travail… Au point que Médecine et Inspection du travail s’en émeuvent… Voici le récit des réunions de CSE du 12 septembre et du CSSCT du 13 septembre.

Conditions de travail et santé des salariés : des dossiers accablants !